Isolation – Introduction

0
Image illustrative isolation
Une bonne isolation pour se protéger du froid et de la chaleur !

Toi, oui toi derrière ton écran, tu n’aimes pas grelotter chez toi, te transformer en pingouin en arborant bonnet, gants écharpe et gros pull ? Tu n’aimes pas non plus quand tes draps sont tout humides ?
Les barbecues c’est cool mais pas quand c’est toi la grillade dans ta boite de conserve métallique (aussi appelée fourgon) ?
Pas vraiment fan du bruit de la rue et voitures qui y passent ?

Et bien l’isolation est faîte pour toi !

C’est l’une des premières étapes et parmi les plus cruciales dans l’aménagement d’un fourgon en partant de zéro tu vas vite comprendre pourquoi …

L’isolation en deux mots

De quel isolation on parle ?

Déjà il y a deux types (au moins) d’isolation, l’isolation phonique qui sert à atténuer le bruit pour l’empêcher au maximum de pénétrer un endroit clos et l’isolation thermique qui consiste à réduire au maximum les échanges thermiques entre l’extérieur et son petit chez soi.

L’isolation thermique en été ça sert à éviter de cuire dans son petit fourgon quand le soleil tape sur la carcasse de ton fourgon et en hiver ça limite les pertes de chaleur de ton habitacle en diminuant les échanges air froid extérieur air chaud intérieur.

Mais encore

Une bonne isolation fait aussi barrière à l’humidité extérieure ! Par contre pour l’humidité que l’on génère avec nos petits corps en mouvement ce sera du côté de l’aération qu’il faudra faire quelque chose … mais ça n’est pas le sujet de cet article.

En été même avec une bonne aération (lanterneau ventilateur & grilles d’aération), si l’isolation n’est pas efficace l’aération ne fera pas de miracle, ça reste une aération pas une climatisation !
En hiver si l’isolation laisse à désirer, sauf à laisser le chauffage tout le temps en route, le van va vite se refroidir et la couette sera alors le dernier rempart contre le froid.

Qu’est-ce qu’il faut savoir sur l’isolation ?

Le coefficient de résistance thermique / phonique

Il existe un coefficient de résistance thermique / phonique qui est normalement renseigné pour tout matériau d’isolation. Plus ce coefficient est élevé plus l’isolation est performante.

La résistance thermique (R) dépend de l’épaisseur de l’isolant pris en compte (e) et de sa conductivité thermique (λ). Plus la conductivité est faible, plus la résistance est élevée et inversement.

R = e / λ

Bizarrement, l’un des meilleurs isolant thermique est … l’air ! En effet sa conductivité est très faible. Ainsi en l’emprisonnant entre un milieu A et un milieu B (on appelle ça une lame d’air), cela réduit les échanges thermiques entre ces deux milieux. C’est d’ailleurs le principe du double vitrage.

Ou est-ce qu’il faut isoler le plus ?

Comment gérer la différence entre les échanges thermiques avec le sol, le plafond ou les murs du fourgon ? C’est une très bonne question ..

Dans un fourgon comme dans une maison, la majorité des échanges thermiques se passent au niveau du toit : Quand le soleil tape il frappe directement le toit/plafond et plus indirectement les murs, le sol quant à lui est plutôt bien épargné. De même quand il fait froid, la chaleur remontant naturellement elle a tendance à s’échapper par le toit/ plafond pour un fourgon. Il est donc primordial de porter une attention toute particulière à l’isolation du plafond de votre fourgon !

Isolation-thermique

Pour se donner une idée, la réglementation en matière d’isolation dans une maison précise d’ailleurs d’isoler deux fois plus les combles (plafond) que le sol et les murs ! (Source)

Un choix au cas par cas

L’isolation que vous allez prévoir dépendra de l’utilisation que vous ferez de votre fourgon.

Si le but est de partir sur de courts week-ends et principalement en été vous n’aurez pas besoin de la même qualité d’isolation que si votre but est d’y vivre sur de longues périodes ou bien de vous en servir pour partir au ski !
Dans le deuxième cas il va falloir mettre le paquet sur l’isolation. Ninon votre rêve se transformera en cauchemar à base d’humidité de moisissure et de stalagmitiques sur votre plafond !

Notre isolation

Pour notre fourgon, pour un an de vie l’isolation (et d’ailleurs tout le reste) était vraiment importante. On a choisi de faire plusieurs couches d’isolation : une première en liège puis une seconde avec du multicouche (avec des lames d’air avant et après nécessaires) et enfin le bois qui servira de mur.

Pour plus de détails sur pourquoi nous avons utilisé ces matériaux et comment nous avons fait, voir les articles suivants :

Isolation – Liège

Isolation – Multicouche

image van avec multicouche

Laisser un commentaire