Jour 6 – En route pour le Boom

0
Photo des 3 plantes qui vont nous suivre à présent.

Vendredi 20/07/18

Levés avec la surprise du spot que nous n’avions pu voir que de nuit la veille, nous sommes bien au milieu de nul part, mais la légère pente devant nous nous donne un petit point de vue qui n’est pas déplaisant. Non loin du van, Marion trouve de la menthe sauvage dont elle cueille 2 pieds qui feront de la compagnie à la verveine citronnelle déjà présente. Nous partirons ensuite en fin de matinée, après avoir fait quelques vols avec le drone.

Nous remplissons ensuite le réservoir d’eau du van à une fontaine dans un village proche du coin où nous avions passé la nuit, grâce à un point d’eau indiqué sur l’application « FindWater » . Cela se révèle être une tâche assez pénible : nous sommes obligés de remplir pleins de bouteilles en plastique et bidons d’eau jusqu’à ce que le gros réservoir soit plein à l’aide d’un entonnoir .. Nous nous notons à nous même que les points d’eau avec robinet seront beaucoup plus pratiques (car nous avons avec nous un tuyau et des connexions pour que la chose soit plus simple!). En partant, nous prenons la photo de la scène que nous avons trouvée marrante : une cigogne ayant choisi le toit d’une église pour faire son nid.

Image Cigogne
La cigogne haut perchée

Nous arrivons ensuite vers la charmante ville de Idanha a Nova, perchée en haut d’une colline qui surplombe les environs, proche du lieu du festival. L’agitation sur place (nombreuses personnes avec des gros sacs et pleins de vans) nous confirme que nous sommes au bon endroit.

Comme le lieu du festival ne sera ouvert que le lendemain (et le festival commençant réellement que 2 jours après), après avoir récupéré nos bracelets et le magasine contenant le plan et toutes les informations nécessaires, on nous place dans un « pré-parking » jusqu’au lendemain. Ici, des centaines de camions, van et camping car sont installés en différentes files, qui seront libérées dans le même ordre au moment de l’ouverture du site. Nous sentons déjà que tout le monde a hâte que le festival commence. En fin d’après-midi Christophe nous rejoint et dormira avec nous dans le hamac en travers du van. Le lendemain nous nous attendons à nous réveiller tôt pour partir vers le camping « officiel » : en avant pour une semaine de festival !

Laisser un commentaire